Comment soulager les douleurs cervicales ou cervicalgies ?

Les douleurs cervicales peuvent survenir à n’importe quel âge. Une raideur se fait ressentir au niveau du cou et les causes sont multiples. Alors, pour éviter d’être coincé en faisant un geste brusque, il faut adopter de bonnes postures. Qu’est-ce que la cervicalgie ? Quelles sont ses causes ? Quelles solutions permettent d’éviter les douleurs cervicales. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’une cervicalgie ?

La cervicalgie regroupe toutes les douleurs pouvant être ressenties sur les cervicales. Ces douleurs sont donc constatées à l’arrière du cou et prennent naissance sur les muscles, les tendons, les nerfs et les ligaments. Elles peuvent s’atténuer en quelques jours ou quelques semaines et n’entraînent aucune conséquence grave. Les douleurs cervicales sont généralement associées à une mauvaise posture au quotidien, surtout pendant le sommeil, à l’usage fréquent et prolongé d’un ordinateur. Mais le stress et l’angoisse peuvent aussi causer une cervicalgie en mettant en tension les muscles au niveau du cou.


Il faut savoir que toute personne en bonne santé peut être concernée par ces troubles du cou. Pourtant, les personnes âgées sont les plus concernées.
À noter que si les douleurs atteignent les bras ou les épaules, c’est une névralgie cervicobrachiale. À savoir également qu’on parle de cervicalgie aiguë quand la douleur persiste depuis moins de 6 mois ? Dépassant ce stade, c’est une cervicalgie chronique.

Quelles sont les causes des douleurs cervicales ?

Les douleurs cervicales sont souvent les conséquences d’une tension musculaire ou d’une poussée nerveuse des nerfs provenant de la moelle épinière. Ces blessures peuvent avoir des causes distinctes.

douleurs cervicales


La fatigue, la tension, les surcharges ou les contractures musculaires cervicales provoquent de la cervicalgie. Si les lésions persistent et se répètent, les vertèbres peuvent être lésées et des blessures nerveuses feront probablement leur apparition. Le choc et l’émotion sont aussi des causes de la cervicalgie musculaire.


Les blessures des articulations intervertébrales provoquent des blessures nerveuses. Elles pincent la sortie du nerf de la moelle épinière et atteignent les pointes supérieures. L’âge, les pathologies rhumatismales et les chocs peuvent également provoquer une hernie discale, entraînant une douleur des nerfs concernés.


Les causes moins fréquentes de la cervicalgie sont en outre, la dissection ou la fracture de l’artère cervicale, la méningite, la tumeur rachidienne et la crise cardiaque. Dans les règles générales, les douleurs cervicales ne sont pas dangereuses, bien qu’elles soient, dans certains cas, un indice d’un problème plus grave.

Des douleurs au cou sous plusieurs formes

Les torticolis : pour que le cou puisse bouger normalement, l’ensemble des muscles, les os et les tendons du cou doivent pouvoir bouger convenablement et être en bonne santé. Les muscles au niveau du cou doivent se contracter pour créer un mouvement. En cas de grande fatigue ou de lésion, ils peuvent être blessés temporairement ou permanents, entraînant ensuite des douleurs ou une réduction de l’étendue des mouvements. Les torticolis sont des contractions musculaires spontanées du cou qui se traduisent par de fortes douleurs ou une difficulté à bouger.

thoticolis

Ces douleurs peuvent s’élargir jusqu’aux épaules, aux bras et parfois jusqu’aux dos. Les personnes qui souffrent de torticolis ont les muscles de la nuque tendus. L’arrière de leur cou est comme coincée. Et souvent, ce
trouble se présente de façon brutale. En général, les douleurs apparaissent le matin, suite à une nuit passée dans une position inappropriée. Elles peuvent également survenir après des efforts physiques ou à cause d’une position inconvenable pendant la journée. Généralement, les troubles s’arrêtent de lui-même sans aucune aggravation. Toutefois, il y a le torticolis spasmodique : une forme de torticolis chronique.

Les tensions cervicales : les tensions cervicales sont souvent liées à un état de stress et d’angoisse généralisé. La routine quotidienne et la contrariété sont souvent les principaux facteurs aggravant les tensions cervicales. Les douleurs apparaissent et irradient jusqu’aux épaules. La personne atteinte de ce problème se trouve parfois bloquée. Ce qui amplifie davantage les contractures.

tensions cervicales

L’entorse cervicale : l’entorse cervicale est une pathologie ligamentaire. C’est un trouble provoqué par une mobilisation forte et excessive, au-delà des règles physiologiques. L’entorse cervicale est généralement causée par un accident de voiture, surtout si le coup arrive par l’arrière. En effet, l’impact de cet accident crée fatalement une tension du cou.

Mais plusieurs autres éléments peuvent démontrer l’entorse cervicale, comme l’âge, l’instabilité du cou, les antécédents familiaux, et le comportement. Les personnes pratiquant certains gestes excessifs et de façon répétée pendant lesquels le cou est grandement sollicité peuvent également être assujetties à cette pathologie. Les premiers symptômes de l’entorse cervicale sont des douleurs au niveau des muscles du cou, entraînant de l’inconfort. Elles peuvent être accompagnées de maux de tête.

entorse cervicale

L’arthrose cervicale : c’est l’usure du cartilage des articulations cervicales. Cet affaiblissement est accompagné de réaction de l’os qui se situe à proximité. C’est une affection chronique qui peut évaluer de manière progressive au fil des années. À noter qu’elle provoque parfois des crises de douleurs, mais qui s’atténuent et ne reviennent presque pas.

Comment éviter une cervicalgie ?

Les ostéopathes possèdent de nombreux moyens et techniques pour soulager la cervicalgie. Mais comme on le dit, mieux vaut prévenir que guérir. Voici quelques moyens vous permettant d’éviter une cervicalgie.

Correcteur de posture :


Le correcteur de posture également appelé redresse-dos est un dispositif utilisé pour affermir les muscles dorsaux. Il simplifie le redressement de la posture et agit en repoussant les épaules de son porteur vers l’arrière. Cela permet à la colonne vertébrale de bien s’aligner avec le bassin. En portant constamment l’appareil, les muscles commencent à se renforcer dans une posture correcte. Ce qui permet de garder progressivement une tenue bien droite. Le correcteur de posture est aussi un outil orthopédique indispensable à tous ceux qui rencontrent des problèmes de douleurs cervicales.

Il existe d’ailleurs plusieurs techniques de soulager ces douleurs, mais cet équipement paraît être le plus efficace. Pour cette raison, il est de plus en plus prisé dans le domaine de l’orthopédie. Il combat l’affaissement des colonnes vertébrales, soulage la contracture et optimise la respiration. De plus, une bonne posture améliore la confiance en soi et octroie une bonne apparence. Il minimise les douleurs lombaires et améliore la circulation du sang ainsi que la digestion. Sans oublier qu’il réduit les signes de dépression et augmente la force musculaire.

En ce qui concerne l’usage d’un redresse-dos, cela varie en fonction du dispositif et de votre objectif. Mais dans la généralité des cas, il est très efficace lorsqu’il est porté régulièrement.

L’oreiller ergonomique pour cervical :
Les oreillers sont des accessoires incontournables pour dormir tranquillement et dans les meilleures conditions. Bien qu’un matelas de qualité soit indispensable pour un sommeil récupérateur, un oreiller est aussi synonyme de confort et de bien-être. L’usage d’un oreiller cervical paraît indispensable pour éviter les maux de dos.

L’oreiller cervical ou l’oreiller anatomique a été créé pour offrir un soutien optimal au cou de son utilisateur. Il permet de maintenir la colonne vertébrale dans une meilleure position. Il apportera un certain bien-être et du soulagement si vos os cervicaux vous font mal. De plus, il garde les voies respiratoires bien alignées et diminue la pression artérielle. En effet, la forme de l’oreiller cervicale a été conçue pour s’adapter à l’anatomie humaine.

La relaxation : Très important au quotidien !

Chaque jour, nous faisons face à plusieurs sources de défis et de traumatisme. Pendant cela, les tensions s’accumulent au fur et à mesure et les traumatismes qui vont souvent avec. La relaxation est donc d’une grande importance pour éviter les éventuels problèmes, comme les douleurs cervicales.

-Le hamac de relaxation : ce dispositif utilise le traînage cervical pour soulager les muscles du cou et la colonne vertébrale. Les zones concernées par la douleur gagneront ainsi en mobilité et sont soulagées.


-L’oreiller de support et traction cervicale: ce dispositif de massage calme les tensions nerveuses et bénéficie de tous les avantages de l’acupression.

-Le coussin de massage shiatsu pour cervicale : il octroie une sensation de relaxation et de bien-être optimaux avec sa solution chauffante très révolutionnaire. Il agit également en profondeur pour soulager les tensions articulaires et stimule efficacement la circulation du sang en favorisant la
détente musculaire.


-Le masseur cervical et dorsal shiatsu : il supprime les stress et toutes les tensions. Il combat également les douleurs articulaires, lombaires et musculaires tout en revitalisant le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *